Questions de sécurité

Vendredi 28 septembre, Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine, a été invité par le cabinet du Préfet de l’Isère à rencontrer Gérard Collomb, ministre de l’intérieur, aux côtés des Maires d’Échirolles, Saint-Martin-d’Hères et Grenoble.

En effet, celui-ci a souhaité, lors de sa venue dans l’agglomération, rencontrer les collectivités engagées et candidates pour entrer dans le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».

La Ville de Fontaine, qui a fait ses preuves avec son Conseil local de sécurité (CLS) depuis de nombreuses années, a signé en 2017 la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance. Même si la quatrième ville de l’agglomération ne connaît pas les problématiques des 3 premières, Fontaine a soutenu la candidature commune pour l’agglomération et a entretenu un travail de fond et de qualité avec le Préfet de l’Isère et la Direction Départementale de la Sécurité Publique, pour plus de tranquillité publique et moins de délinquance.

Des annonces gouvernementales

Cette rencontre a permis au maire de remettre au cabinet du Ministre de l’Intérieur, un dossier complet sur Fontaine portant sur les demandes de fonds FIPD, sur le besoin d’un bureau de police nationale moderne à l’effectif renforcé, sur l’intérêt des patrouilles mixtes (police municipale/police nationale) ou encore la protection fonctionnelle des agents. L’occasion pour le Maire de Fontaine d’échanger également avec Lionel Beffre, Préfet de l’Isère, sur certains sujets de proximité, comme l’occupation du terrain Courtade.

Lors de la conférence de presse qui a suivi, Gérard Collomb a annoncé le recrutement d’une vingtaine de policiers sur l’agglomération avant la fin de l’année, 35 à terme, le classement de l’agglomération grenobloise en quartier de reconquête républicaine en 2019, avec une demi-compagnie de CRS affectée sur le secteur de Grenoble, ainsi qu’une cellule spéciale de lutte contre le trafic de stupéfiants. En espérant que la démission du Ministre ne remette pas en cause les annonces faites pour plus de tranquillité publique.