Spectacle/débat

Ce contenu a été publié il y'a 3 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.

Un spectacle

24 mars -20h – La Source

Le spectacle « Billie, jean, Alice, Caster… mon sexe sportif » traite du sexisme ordinaire et des préjugés sexistes dans le sport.

Il retrace, le chemin de Sabine, une pré-adolescente qui ambitionne de devenir footballeuse professionnelle. Elle va alors être confrontée aux nombreux préjugés qui pèsent sur les sportives de haut niveau, et les difficultés qu’elles rencontrent pour pratiquer le sport qu’elles aiment.

Un débat

24 mars -20h – La Source

L’égalité dans l’accès au sport entre les filles et les garçons progresse. Sur Fontaine et ailleurs, on constate une répartition équilibrée entre les pratiquants masculins et féminins. C’est désormais un fait : Les filles aiment autant le sport que les garçons ! Alors c’est quoi encore le problème ? Pourquoi les préjugés demeurent ? Où en est-on des infrastructures et conditions de pratique pour le sport féminin ? Pourquoi s’inquiète t-on encore de la féminité des joueuses plus que de leurs performances ? Où sont les femmes dans les médias et les instances de décisions sportives ? Toutes ces questions et d’autres encore seront débattues à l’issue du spectacle en présence d’intervenants pour échanger avec vous sur cette thématique.

Spectacle gratuit sur réservation auprès du service égalité-citoyenneté : 04 76 28 76 28
À partir de 13 ans

Et une exposition !

  • À partir du 7 mars et jusqu’au 8 avril devant le parvis de l’Hôtel de Ville une exposition sur Les Championnes françaises d’exception.

Tour d’horizon de ces sportives qui ont remporté des médailles d’or aux Jeux olympiques, battu des records du monde, collectionné les victoires… Une exposition conçue pour mettre en lumière ces championnes et plus globalement pour rendre hommage au sport féminin !

Ce contenu a été publié il y'a 3 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.