8 voix pour le 8 mars

Ce contenu a été publié il y'a 2 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.

Le saviez-vous ?

Le 8 mars n’est pas la journée de la femme mais la journée internationale des Droits des femmes. Cette date symbolique choisie à travers le monde est là pour rappeler qu’aujourd’hui encore, il reste des combats à mener pour l’égalité des sexes. Des combats que les femmes et les hommes doivent mener ensemble. C’est d’ailleurs le sens des actions qui sont portées à Fontaine tout au long de l’année en faveur de l’égalité.

Pour célébrer cette journée, nous avons choisi la musique, un excellent moyen de nous rassembler. Découvrez notre playlist « 8 voix pour le 8 mars ». Une compilation de huit œuvres musicales féministes qui abordent plusieurs thématiques.

Playlist « 8 voix pour le 8 mars »

Zazie – Aux armes citoyennes

On ne présente plus Zazie, depuis son premier album en 1992, elle est un pilier de la chanson française actuelle. Avec Aux armes citoyennes elle chante la sororité, elle rappelle les longues luttes pour l’égalité et demande aux hommes plus de solidarité. Un hymne puissant qui invite à l’unité.
https://youtu.be/_Tjv0-l-iqY

Lous and the Yakuza – Quatre heure du matin

Un chanson pop pour un sujet dur. L’artiste belgo-congonlaise Lous and the Yakuza parle de viol sans artifices ni métaphores. Prêtant sa voix tour à tour à l’agressée et l’agresseur, le récit est glaçant, les faits malheureusement encore trop ancrées dans la réalité des femmes.
https://youtu.be/SzfgoVAK4D4

Anne Sylvestre – Une sorcière comme les autres

Cette supplication d’Anne Sylvestre sortie en 1975 est encore tellement actuelle. Elle y passe en revue la condition des femmes à travers les âges dans une chanson à la force inégalée.
https://youtu.be/GrKLXlQOu1o

Louisadonna – Trottoir

Jeune artiste de 27 ans, voix d’ange toutes griffes dehors. Avec sa chanson Trottoir, elle évoque le harcèlement de rue avec fraîcheur, humour et détermination.
https://youtu.be/C5vzvIqmn98

Samba Que Elas Querem – Nós Somos Mulheres

Détour par le Brésil, Nous sommes des femmes célèbre toutes les femmes et rend hommage à des figures féminines marquantes de l’histoire brésilienne en lutte contre l’oppression, quelle que soit sa forme.
https://youtu.be/B5YJqc-rK-A

>>>> Traduction des paroles en Français et contexte

Paroles

Nous sommes des femmes de toutes les couleurs
De différents âges, de nombreuses amours
Je me souviens de Dandara, femme formidable
D’Elza Soares, femme hors-la-loi
Je me souviens de Marielle, courageuse et guerrière
De Chica Da Silva, la femme brésilienne
Grandissant opprimée par le patriarcat
Mon corps, mes règles, maintenant le cadre a changé

Femmes intelligentes et très équilibrées
Nullement confuse, je ne t’ai rien demandé
C’est elles pour elles
Écoute cette samba que je vais te chanter

Je ne sais pas pourquoi je devrais être ton bonheur
Je ne suis pas ta projection, tu te suffis
Mon chéri, ce genre d’amour je le veux loin de moi
Je suis une femme, maîtresse de mon corps et de ma volonté
C’est moi qui ai découvert le pouvoir et la liberté
Je suis tout ce j’avais rêvé pour moi-même

Contexte :

Reprise parodique de la chanson populaire Mulheres de Martinho Da Vila, dans lequel l’artiste masculin décrit ses différentes conquêtes féminines. Dans cette reprise féministe, les femmes sont présentées comme maîtresse de leur vie, libre du regard masculin.

Les femmes évoqués dans la chanson :

  • Dandara est une guerrière noire ayant vécu au Brésil durant l’époque coloniale. Elle participe aux côtés d’hommes et de femmes à de nombreuses batailles pour défendre le quilombo de Palmares, un lieu de refuge pour esclaves en fuite établi au XVIIe siècle dans la Serra de Barriga.
  • Elza da Conceição Soares est une chanteuse brésilienne de samba née le 23 juin 1930 à Rio de Janeiro. Elle a sorti entre 35 et 40 albums en studio, sur près de soixante-dix ans de carrière artistique. L’album sorti en 2018 est intitulé Deus é mulher (Dieu est une femme). Elle y aborde des thèmes tels que la condition de la femme.
  • Marielle Franco est née et élevée dans la favela de Maré. En tant qu’élue pour la Ville de Rio de Janeiro, elle s’est fortement engagée contre le racisme, l’homophobie et les violences policières.  Le 14 mars 2018, elle a été assassinée avec son chauffeur, Anderson Pedro Gomes, par arme à feu dans le centre de Rio de Janeiro.
  • Francisca da Silva de Oliveira (1732 – 1796) est une Brésilienne née esclave qui a réussi à échapper à sa condition pour devenir l’une des femmes les plus puissante et riche de son époque au Brésil.

Suzanne – SLT

Les mots claquent, la musique frappe, Suzanne ne prend pas de pincettes et ça fait du bien ! Résolument réaliste, SLT dénonce la banalité du harcèlement sexiste et sexuel. Une chanson coup de poing par une artiste passée par la Source le 8 décembre dernier.
https://youtu.be/Cnmd7B81h2c

Camille Lellouche – N’insiste pas

Le piano démarre, Camille Lellouche essaie de retenir ses larmes pour interpréter N’insiste pas, une chanson témoignage qui sonne comme un exutoire de son parcours de femme battue. L’émotion est partout, l’intensité de l’interprétation incontournable.
https://youtu.be/ecpZpIzHD_s

Juliette – Rimes féminines

Dans cette chanson, Juliette évoque des femmes extraordinaires, comme des modèles, des exemples à suivre qui ont jalonné l’histoire. De Louise Michel à Maria Callas en passant par George Sand et Angela Davis, Juliette les célèbre toutes ! Un hommage sincère qui parle de femmes hors normes mais aussi de toutes les autres, pour finir par une exhortation à être fière d’être soi !
https://youtu.be/zf709RqaKYg

Et pour poursuivre sur la thématique de l’égalité femmes-hommes

  • Exposition sur le parvis de l’Hôtel de Ville consacrée aux femmes dans le sport, jusqu’au 4 avril 2022
  • Spectacle intitulé Billie Jean, Alice, Caster… Mon sexe sportif le 24 mars à 20h, à La Source.
    Gratuit sur inscription au service égalité, citoyenneté – 04 76 28 76 28.
Ce contenu a été publié il y'a 2 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.