Vidéoprotection

Mercredi 30 juin, la Ville de Fontaine a organisé un atelier de concertation, à la salle Edmond Vigne, sur l’implantation de caméras de vidéoprotection et vidéo-verbalisation sur l’ensemble du territoire.

En présence de Denis Miniconi, 1er adjoint et Gérard Tardy, adjoint à la sécurité et tranquillité publique, il a été proposé à la quarantaine de Fontainoises et Fontainois présents de s’exprimer sur le projet. Il a été rappelé en introduction que la municipalité a voté un budget de 700 000 € pour le déploiement d’un dispositif d’environ 60 caméras. Actuellement, 18 caméras et une caméra mobile sont implantées à Fontaine.

Les questions ont été nombreuses lors de la présentation, avant que chacun ne rejoigne les différentes tables de travail. Objectif : réfléchir aux implantations pour lutter contre les infractions routières, les incivilités délictuelles, les dépôts sauvages et prévenir des risques majeurs. Les retours de terrain des habitants viendront compléter et enrichir les autres éléments d’analyses, comme les diagnostics techniques d’experts et les données de la Police.

Franck Longo, maire de Fontaine, venu conclure ce temps d’échange, envisage un deuxième rendez-vous sur le sujet à la rentrée.