Visites de quartier

Secteur Hôtel de ville

La dernière visite de quartier du cycle 2019 s’est déroulée le 7 octobre dans le secteur de l’Hôtel de ville, de part et d’autre de l’avenue du Vercors.

Les habitants avaient rendez-vous avec la délégation d’élus et de techniciens devant l’Hôtel de ville pour une déambulation dans tout un secteur : avenue Aristide Briand, boulevard Joliot-Curie, rues de la Liberté, Maurice Ravel, Docteur Valois, Charles Michels, de la Paix, avenue du Vercors… Emmenée par le maire Jean-Paul Trovero, la délégation a été attentive aux différentes sollicitions et interrogations des riverains sur des thèmes divers : élagage, éclairage public, entretien des voiries, projets immobiliers, collecte des déchets, risques d’inondations, incivilités ou encore vitesse excessive de véhicules…

La réalité du terrain

Durant la visite, la question de la création de places de stationnement PMR (personne à mobilité réduite) est revenue à plusieurs reprises : tout d’abord, le Maire a indiqué aux habitants que la Métropole était en train de finaliser une place de ce type sur le parking du square Schmalkalden. Ensuite, la délégation a évoqué la matérialisation de places PMR sur le parking du Centre communal d’action sociale (CCAS) dans les semaines à venir. Concernant le partage des compétences entre les collectivités locales, un sujet récurrent lors des visites de quartier, le Maire a tenu à rappeler : “Tout ce qui relève de la compétence de la Métropole est signalé directement à ses services dans les plus brefs délais.

Secteur Cœur de ville, Maisonnat/Hauts Briand

Une déambulation avec les habitants s’est tenue le 25 septembre afin d’aborder sur place toutes les questions du quotidien.

La délégation, emmenée par le 1er adjoint Alain Grasset, avait donné rendez-vous aux riverains sur la place Louis Maisonnat durant le marché de producteurs. Après avoir salué les commerçants, les élus ont accompagné les habitants dans le secteur (Les Fontainades, rues Gabriel Péri, de la Gaité, quai du Drac) afin d’échanger sur de nombreuses thématiques : vitesse des véhicules, collecte des déchets, zone partagée voiture/piétons/cycles, incivilités, stationnement, risques d’inondation ou encore entretien des voiries…

Tranquillité publique, cadre de vie

La délégation s’est longuement arrêtée à proximité des Fontainades à la demande des riverains concernant notamment des problèmes de regroupement de personnes et de nuisances sonores. “La police municipale est mobilisée sur ce sujet et reste à l’écoute des habitants, sur le terrain, en lien avec tous les acteurs de la prévention”, indiquait le conseiller délégué René Di Benedetto. Autre point, la prolifération des moustiques a été évoquée à plusieurs reprises lors de cette visite de quartier. En rappelant les 2 campagnes de démoustication chaque année dans le domaine public, Alain Grasset précisait : “Le service hygiène et salubrité de la Ville a pour mission de protéger la santé des habitants contre toutes sortes de nuisances, il est à la disposition de tous.”

Secteur Floralies/Thorez

Une rencontre de terrain avec les habitants s’est déroulée le 23 septembre sur le secteur Floralies/Thorez.

Le maire Jean-Paul Trovero et son équipe avaient donné rendez-vous aux habitants à l’école Marguerite Tavel. Les échanges avec les Fontainoises et les Fontainois ont traité de sujets variés : problème d’alarme dans la zone industrielle des Vouillands, stationnement prolongé de certaines voitures, présence de rats et de moustiques, compteurs électriques sans protection, taille des haies, présence d’un panneau publicitaire lumineux 24h/24. La délégation a rendu visite aux commerçants du boulevard Paul Langevin et a pu constater l’avancée des travaux du futur magasin Biocoop dont l’ouverture est prévue fin novembre. Une pharmacie devrait également prochainement s’installer dans le secteur.

La question des encombrants

Rue Paul Vallier, les habitants ont interrogé la municipalité sur l’arrêt des travaux de réhabilitation d’un immeuble de 80 logements collectifs. Pendant cette visite, des encombrants ont été signalés sur les trottoirs. Le maire Jean-Paul Trovero a précisé : « L’évacuation de ces encombrants est prise en charge par les services techniques municipaux. Cela représente 2 bennes par jour ramassées par nos services, alors que c’est une compétence qui relève de la Métropole. » À proximité des Jardins de Maurice, le point d’eau va être prochainement réparé. Il a également été évoqué l’état des trottoirs du secteur. Il revient à la Métropole de programmer les travaux. La délégation a ensuite terminé la rencontre par un temps d’échanges à l’espace 3 POM’.

Secteur Bastille/Robespierre

Le 21 septembre, les habitants du quartier étaient conviés à une visite de terrain pour dialoguer en direct avec le maire Jean-Paul Trovero et l’équipe municipale.

Élus et techniciens avaient donné rendez-vous aux habitants place de la Commune de Paris. La délégation a emprunté le boulevard Joliot-Curie, le mail Germaine Tillion, les rues des Buissonnées, Babeuf, Jean Pain… Les élus ont rendu visite aux commerçants de la place de la Commune de Paris qui ont signalé le manque de places de parking et stationnement en double file sur le boulevard. Cette visite, en présence de Claire Épaillard, directrice technique du secteur Nord-Ouest de la Métropole, a permis de répertorier de nombreuses remarques des usagers : îlot boulevard Joliot-Curie mal signalé, mégots sur la voie publique, taille des haies, hauteur des arbres, problème de désherbage… La vitesse excessive des véhicules boulevard Joliot-Curie a été mentionné à plusieurs reprises. « Ce boulevard fait partie de nos priorités », a affirmé le Maire.

Un nouvel espace vert

En face des jardins de Bastille, le Maire a expliqué que le terrain libre deviendrait une prairie fleurie et s’intégrerait dans le projet Mikado dont l’objectif est de créer des liaisons entre les différents espaces naturels. Le Maire a également évoqué les travaux de l’A480, le projet des Portes du Vercors ainsi que le dragage du Drac qui devrait diminuer les risques d’inondations sur la commune. Les habitants ont signalé une augmentation des factures de chauffage de leurs logements alimentés par la chaufferie bois de la Métropole. La visite s’est achevée par un temps convivial au centre social Romain Rolland.

Secteur de La Poya

Le 9 septembre, la visite de quartier a permis de répondre aux questions des riverains du secteur de La Poya.

Après un rendez-vous fixé devant le groupe scolaire Jeanne Labourbe, la délégation – emmenée par le maire Jan-Paul Trovero – a arpenté le secteur de La Poya. Les habitants ont abordé de nombreux sujets durant la visite : moustiques, hauteur des trottoirs, vitesse des véhicules, sens interdit non respecté, hauteur des arbres, taille des haies, trou dans la chaussée… Toutes les remarques et demandes ont été répertoriées par les techniciens de la Ville. Cette rencontre a notamment permis de noter un problème de sécurité concernant la descente de la rue de La Poya. En effet, de nombreux VTTistes empruntent cette portion de rue à grande vitesse, ce qui constitue un danger pour les habitants. Dans cette même rue, il a été également question des cailloux obstruant la chaussée.

Un nouveau parking

à proximité du jardin collectif de La Poya, les riverains se sont félicités de la réalisation d’un parking de 13 places. Le Maire a souligné : « Ici, nous avons sanctuarisé dans le Plan local d’urbanisme intercommunal des terrains agricoles, alors qu’ils sont en zone non-inondable et que nous aurions pu construire des logements. »

Dans le parc de La Poya, la délégation a constaté l’installation d’une table de pique-nique pour les personnes à mobilité réduite ainsi que la sécurisation de l’entrée du parc. Prochainement, un nouveau barbecue sera installé. Cette visite a aussi été l’occasion de constater l’avancée de l’opération du Drac Ouest – première étape du vaste projet des Portes du Vercors – qui va entièrement changer le visage du secteur. La visite s’est ensuite achevée par un temps convivial à l’école Jeanne Labourbe.

Secteur Cœur de ville, Macé/Saveuil

Après la pause estivale, le cycle des visites de quartiers a repris le 7 septembre avec une déambulation dans le secteur Cœur de ville, Macé/Saveuil.

La délégation d’élus, conduite par le maire Jean-Paul Trovero, avait donné rendez-vous aux habitants devant la MJC Nelson Mandela. Cette rencontre de terrain a permis de sillonner les rues du secteur (rues de la Liberté, Henri Barbusse, Paul Vaillant-Couturier, place du Néron, rues Doyen Gosse, Charles Michels, avenue du Vercors) et d’aborder un grand nombre de sujets, en présence de Claire Épaillard, directrice technique du secteur Nord-Ouest de la Métropole : stationnement, aménagement de voiries, traçage au sol, collecte des déchets, dépôts sauvages, propreté, tranquillité publique, cheminement piétons, projets urbains…

En direct avec les usagers

Lors du passage à côté de la médiathèque Paul Éluard, le Maire a présenté l’extension et réaménagement du square Jean Jaurès : création d’aires de jeux pour enfants, réalisation d’un espace d’animation à l’arrière de la médiathèque, plantations d’arbres et d’arbustes, renouvellement de l’éclairage, sécurisation du site… “Il est indispensable de préserver des espaces de respiration et de nature en ville”, indiquait-il. À la fin de la visite, la délégation est allée saluer les commerçants de l’avenue du Vercors et, à proximité de l’A480, il a été rappelé les travaux en cours et à venir, avec notamment la mise en place d’un accès direct à l’autoroute vers le Nord par le nouvel échangeur du pont du Vercors.