Aménagements A480

Ce contenu a été publié il y'a 4 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.

Une réunion publique – qui a fait salle comble – s’est déroulée le 11 juin à l’Hôtel de ville afin d’échanger avec les habitants sur le vaste projet de modernisation de l’A480. La Ville de Fontaine soutient cette opération et a formulé à nouveau des exigences et des points de vigilance concernant les impacts écologiques, économiques, de circulation et de cadre de vie.

Créée pour les Jeux olympiques de 1968, l’A480 accueille aujourd’hui 100 000 véhicules par jour dans des conditions de sécurité inadaptées. C’est dans ce contexte que l’autoroute et l’échangeur du Rondeau ont été repensés dès 2015 afin de fluidifier le trafic et intégrer le projet au plan de déplacements à l’échelle métropolitaine et départementale. Les travaux sur l’A480 ont commencé cette année (des séquences en journée et la nuit) et sont prévus jusqu’en 2022, de Sassenage jusqu’à Seyssins.

“Après 10 ans de forte mobilisation des habitants et de la Ville de Fontaine, nous voilà enfin dans la réalité des aménagements, indiquait le maire Jean-Paul Trovero, aux côtés du 1er adjoint Alain Grasset, et des conseillers délégués Marilyn Mastromauro et Christian Debacq. L’accès direct à l’A480 par l’échangeur du pont du Vercors est une belle victoire. Notre environnement urbain va changer et va s’accompagner d’embellissements, de changements positifs d’habitudes et à terme d’un réel apaisement sur notre commune. Nous restons évidemment très attentifs à l’avancée des travaux et ses différents impacts pour les usagers. La sécurité et le respect de l’environnement restent nos principales préoccupations. Fontaine va profiter de ces améliorations portées par l’Area, la Dreal, la Préfecture, le Département et la Métropole.” Ludovic Bustos, vice-président de la Métropole, ajoutait : “Ce projet est un sujet complexe mobilisant de nombreux acteurs locaux, mais c’est aussi une opération essentielle d’aménagement pour le trafic et les déplacements de demain dans l’agglomération.”

Secteur Vercors

Le représentant de l’Area, Christophe Labbé, a ensuite présenté les grandes phases des travaux sur l’A480. “Il s’agit d’un projet global de mobilité avec un passage à 2 x 3 voies, un enfouissement de la ligne haute tension, la création de canalisations et de bassins d’eaux pluviales, un réaménagement des pistes cyclables, des passerelles, l’installation de 6 km de protections acoustiques et la mise en place d’une tranchée couverte pour le Rondeau”, expliquait le conducteur des opérations. Concernant plus spécifiquement la commune, le pont du Vercors sera en partie doublé afin de créer un accès direct à l’autoroute vers le Nord ainsi qu’un accès à Grenoble, en venant de Saint-Egrève, sans passer par Fontaine. Les berges du Drac seront réaménagées avec notamment la pose d’écrans acoustiques de 3,50 mètres de haut. L’ensemble de ces travaux s’étalera jusqu’en 2021 à Fontaine. Suite à cette présentation, les échanges ont été nombreux avec la salle : coupe des arbres, conséquences environnementales, échangeur des Martyrs, nouveaux accès autoroutiers, murs antibruit, transport par câble, aménagements paysagers, réseaux cycles, espèces menacées…

> Plus d’infos ici

 

 

Ce contenu a été publié il y'a 4 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.