Réunion publique

Ce contenu a été publié il y'a 9 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.

La réunion publique du 21 février a permis de détailler les grandes lignes du budget 2019 et de répondre aux interrogations des Fontainois.

En introduction, le maire Jean-Paul Trovero a indiqué : « Le budget communal est un acte majeur qui traduit la mise en œuvre des politiques que nous portons. Ce budget 2019 répond à la fois à nos obligations et à vos attentes. Un chiffre que je veux citer : 2,5 millions d’euros, c’est le montant des subventions que nous sommes allés chercher pour financer des opérations d’aménagement comme la couverture du marché Marcel Cachin, la sécurisation de la place du marché, la réhabilitation de la Maison du temps libre ou encore l’installation de nouvelles caméras de vidéoprotection. Parmi nos choix politiques, nous allons aménager de nouveaux espaces publics comme les squares Jean Jaurès et Louis Maisonnat, rénover l’école Robespierre et poursuivre nos efforts en faveur de la transition énergétique et de la tranquillité publique. »

Pas d’augmentation d’impôts

Ensuite, Marine Colleu, chargée de mission démocratie participative et politique de la ville, a présenté les grandes lignes du budget 2019, les dépenses et recettes de fonctionnement et celles pour l’investissement. « Depuis plusieurs années, les recettes de fonctionnement de la Ville progressent plus vite que les dépenses. C’est un cercle vertueux qui est lié aux efforts de gestion de la collectivité. Parmi les dépenses, la Ville a fait le choix cette année de prolonger les horaires de la police municipale jusqu’à minuit, de réaffirmer son action en faveur de l’éducation des enfants et de continuer à soutenir les associations fontainoises« , a souligné la chargée de mission. La Ville n’a pas contracté d’emprunt depuis 2013, sa dette est sécurisée avec une capacité de désendettement de 7 ans. Richard Varonakis a ensuite poursuivi : « Le budget de la Ville s’est construit dans un contexte d’austérité, de réduction des dépenses publiques et avec l’obligation pour la Ville de faire face à de nouvelles dépenses. Il a été conçu sans augmenter les impôts. Garder les services publics est une chose de plus difficile en plus difficile à réaliser. »

Les questions des habitants

Ensuite, les questions des habitants ont concerné plusieurs domaines de la vie communale : rénovation du cimetière de La Poya, projets en matière de transition énergétique, travaux de l’A480 et échangeur sur le pont du Vercors, préservation de la ressource en eau et reconstruction de la salle festive Curie. Le vote du budget 2019 interviendra le 4 mars.

Vote du budget
Lundi 4 mars à 19h
Salle du Conseil municipal

Ce contenu a été publié il y'a 9 mois. Il se peut qu'il contienne des informations obsolètes. Merci de garder à l'esprit l'ancienneté de ce contenu pendant votre lecture.