Commémoration

Commémoration

Le 28 avril dernier, à l’occasion du 73e anniversaire de la Libération des camps de concentration et d’extermination, la Ville de Fontaine et la FNDIRP ont inauguré la nouvelle stèle, proche du cimetière de La Poya, en hommage aux Déportés du 11 novembre 1943.

Plus de 400 personnes étaient présentes lors de cette émouvante cérémonie, rassemblant l’ensemble les Maires des communes de la rive gauche du Drac, ainsi que leurs conseils municipaux, le Département, les associations AFMD, ANACR, ARAC, FNACA, FNDIRP, et l’Amicale des Déportés, Résistants et familles du 11 novembre 1943 ainsi que de nombreux habitants.
Dans un premier temps, Michèle Josserand s’est félicitée, au nom de la FNDIRP, du travail de mémoire portée par la commune avec ce nouvel espace commémoratif, avant que Jean-Pierre Celse, pour l’amicale des Déportés du 11 novembre 1943, ne rappelle le douloureux épisode grenoblois qui a vu de nombreux habitants de l’agglomération arrêtés puis déportés vers les camps de concentration et d’extermination nazis.
Dans un second temps, Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine, Aurélien Rahon pour l’AFMD, puis 3 collégiennes de Seyssins ont rendu hommage aux résistants et déportés qui ont combattu pour notre liberté, hommage ponctué par les interventions musicales fontainoises de l’Harmonie écho des Balmes, le Réveil fontainois et la reprise du chant des partisans par les enfants des écoles Pont-du-Drac et Marcel-Cachin qui ont ensuite invité les adultes à découvrir leur exposition à l’Orangeraie, au parc de la Poya.