Ecoquartier Robespierre

Un cadre de vie agréable et durable

Lancée en 2010 à l'occasion d'une réflexion sur la rénovation du groupe scolaire Robespierre, le réaménagement du secteur a depuis fait son chemin. Le projet d'écoquartier entre la rue de Gève, le boulevard Joliot-Curie et la rue des Buissonnées marque aujourd'hui la volonté de la Municipalité d'offrir au quartier un cadre de vie agréable et durable. Il complète l'aménagement du Nord de la ville de façon cohérente et s'articule de manière stratégique avec le grand projet « les Portes du Vercors », la presqu'île et le nouveau quartier Bastille.

Les objectifs

  • Reconstruction du groupe scolaire
  • Implantation d'un plateau sportif
  • Construction de 200 à 250 logements maximum
  • Espace d'accueil de loisirs
  • Mail paysager reliant les équipements
  • Implantation de services de proximité

Les modes doux seront favorisés, les voiries devront participer au désenclavement du quartier et au maillage avec Grenoble et l'agglomération. L'architecture sera intégrée à son environnement et similaire entre logement social et privé. Il s'agit également de favoriser la mixité sociale et intergénérationnelle.

Un projet concerté

Les habitants sont associés à la réflexion tout au long des différentes phases du projet. Ainsi pour la localisation des équipements, les Conseils citoyens des Fontainois ont ajouté deux scénarios à ceux proposés par le cabinet chargé de l'étude préalable. Des habitants ont planché également autour de trois thèmes : « stationnement/déplacements » « formes urbaines et architecturales » et « vie sociale et activités ». Ces échanges vont servir de base de travail à l'architecte urbaniste en chef chargé d'établir un cahier des charges qui définira les préconisations architecturales et paysagères. Ce document sera élaboré, soumis et travaillé avec les habitants dans le cadre de la poursuite de la démarche de concertation.
Découvrez la restitution du travail de ces ateliers ici.