CCF spécial MTL

Début décembre, les membres du Conseil citoyen des Fontainois ont été conviés à une rencontre autour de la Maison du temps libre. Quel avenir pour cet équipement ? Quel projet ? Retour sur la participation des habitants.

Située sur le mail Marcel Cachin, la Maison du temps libre (MTL) a connu des dégradations, des problèmes de tranquillité publique et souffre d’une mauvaise image. Pour donner un nouveau souffle à cet équipement communal, la Ville de Fontaine a décidé d’engager un projet avec les habitants et tous les autres acteurs et partenaires. “Les Fontainois sont attachés à la MTL et souhaitent lui redonner vie et vitalité, précisait le maire Jean-Paul Trovero. L’objectif est de se réapproprier sans tarder ce bel équipement structurant du quartier.”

Après le lancement de travaux d’embellissement et de sécurisation (mise en place d’un sas, fermeture du auvent, peintures, réouverture des volets, végétalisation du parvis, liaison piétons-cycles…), la MTL poursuit sa mutation. “C’est votre participation, votre regard, votre avis qui est sollicité pour donner une orientation à cet équipement”, indiquait Sophie Romera (conseillère déléguée à la démocratie participative, commissions municipales et modernisation des services publics). Un représentant de l’association AQP (Atelier quartier prioritaire mail Marcel Cachin) a par ailleurs souligné la volonté de nombreux usagers de relancer cet espace de proximité et d’initiatives.

Un projet en 2 phases

Des rencontres coordonnées par les centres sociaux en lien avec les services municipaux, les associations, les habitants et acteurs socio-éducatifs, ont eu lieu avant cette réunion participative afin de discuter de l’avenir de la MTL. Les membres du CCF étaient quant à eux invités à se prononcer sur les 2 phases du projet, en présence des élus référents Sylvie Baldacchino et Nizar Baraket.

Tout d’abord, le projet « intermédiaire » prévoit sur le court terme de redynamiser l’équipement : programmation culturelle, implication de jeunes usagers, accompagnement de la vie du quartier, organisation de temps forts ou encore initiatives intergénérationnelles… Puis, à l’horizon 2020, le projet envisage une réhabilitation et une extension : installation du service jeunesse de la Ville et du Point information jeunesse, création d’un « pôle familles » permettant de réaliser l’ensemble des formalités administratives liées à la petite enfance, enfance et éducation ainsi que la mise à disposition d’une salle festive de 100 m²… À noter que ce projet porté par le pôle Ville durable s’inscrit dans le cadre plus large d’une opération de renouvellement urbain.

Réunis en 3 ateliers, les membres du CCF ont alors échangé sur les priorités d’action et ont formulé des propositions. Les discussions à ce sujet ont fait ressortir des évolutions positives et quelques avis mitigés. Tout d’abord, les participants ont insisté sur le fait que la MTL doit trouver une identité propre, bien identifiée, avec des actions cohérentes à l’échelle de la ville et complémentaires avec les autres structures communales. Autre point pour cet équipement à destination de tous, l’idée d’une gouvernance partagée entre les services, habitants et associations a été mise en avant. Enfin, le lancement de différentes expérimentations doit faire l’objet, selon les usagers, d’évaluations régulières pour confirmer le projet à plus long terme.

Un avis citoyen, regroupant l’ensemble des commentaires, a été élaboré à la fin de la réunion et sera présenté au Conseil municipal fin janvier.