30
Oct
Automne 43

Exposition
Du 30 octobre au 21 novembre
Hall de l’hôtel de ville.


L’exposition retrace, de l’automne 1943 et l’arrivée des Allemands en Isère aux actions emblématiques de la Résistance iséroise, les grands épisodes de cette année charnière. La répression de la manifestation patriotique du 11 novembre, les explosions du polygone d’artillerie et de la caserne de Bonne mais aussi la Saint-Barthélemy grenobloise sont autant de faits marquants qui sont expliqués dans cette exposition.

Exposition itinérante du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.

Vernissage : jeudi 30 octobre à 18h

Jeudi 30 octobre à 19h
Salle Edmond Vigne


Cinéma
Le Sile
nce de la mer
Lors de l
a Seconde Guerre mondiale, un officier allemand est logé chez un vieux monsieur et sa nièce. Amoureux de la France et de sa culture, l’officier leur rend visite chaque soir pour les entretenir de ses diverses réflexions. Mais les habitants opposent à leur locataire un silence déterminé. Tel l’ouvrage de Vercors qui parut clandestinement en 1941, ce premier film de Melville fut conçu dans des conditions identiques sans autorisation du Centre national du cinéma.

Film de Jean-Pierre
Melville (1947)
Durée : 1 h 26


Étrangers et nos frères pourtant
Ils sont Allemands, Polonais, Hongrois, souvent communistes, chassés de leurs pays dans les années trente par des régimes dictatoriaux et antisémites, ils ont choisi la France comme refuge. Parce qu’ils sont étrangers, parce qu’ils sont juifs pour la plupart, ils se sont engagés très tôt dans les FTP-MOI et dans la lutte armée contre l’occupant nazi.

Film de Claude Collin
et Denis Cugnod (1994)
Durée : 26 min


L’armée du crime
À Paris
, pendant l’Occupation, Missak Manouchian, ouvrier, poète et intellectuel d’origine arménienne, prend la tête d’un groupe de résistants, les FTP-MOI, essentiellement composé d’étrangers et de personnes de confession juive. Après la rafle du Vel d’Hiv’, le groupe se structure et commet près d’une centaine d’attentats au cours de l’année 1943. Les résistants sont alors traqués par les nazis et par la police française. Filatures, dénonciations, chantages, tortures : toutes les méthodes sont utilisées pour mettre fin à l’activité des membres du réseau Manouchian...

Film de Robert
Guédiguian (2009)
Durée : 2 h 19

Jeudi 6 novembre à 18h30
Salle du Conseil municipal

Comité d'habitants

"La Métropolisation, quels enjeux pour Fontaine ?"

Le dossier d'information préalable à cette réunion sera bientôt téléchargeable ici.

Jeudi 6 novembre à 20h
Salle Edmond Vigne

avec Jean Epstein, psychosociologue
"La place de l'enfant dans la famille"
Parents, professionnels : comment aider notre enfant à grandir de la petite enfance à l'adolescence.

 

Jeudi 6 novembre à 20h30
Grande salle de La Source

Concert Melingo + Imaz’Elia

Figure mythique de la scène rock argentine – il fit partie dans les années 80 des fameux Los Abuelos de la Nada (Les Grands-Pères du Néant) – Melingo est aujourd’hui l’un des musiciens argentins les plus reconnus dans le monde du tango. Après avoir brûlé la vie par les deux bouts, entre rock contestataire et movida espagnole, il se rabiboche sur le tard avec ses racines, son pays et le tango qui le consume. Mais à cent lieues d’un tango classique fantasmé, le sien est âpre et déglingué. Il réinvente à sa manière furieuse le tango-canción, cher à Carlos Gardel, en le parant de sonorités plus rêches et crasseuses. Sur scène, au milieu de sa tribu de musiciens poètes et voyageurs, Melingo est plus que jamais un artiste libre et inclassable. Mi-rocker mi-crooner décadent, un peu comédien aussi et compositeur poly-instrumentiste, Melingo propose son nouvel album Linyera. Au son de cette musique interlope, abandonnons-nous à cet artiste enivrant.

Comme un bouquet de fleurs cueillies aux quatre coins du monde, la musique d’Imaz’Elia déploie ses parfums d’ailleurs. Fêtons ensemble leurs nouveaux albums !