Portes du Vercors

Impulsée par Fontaine et Sassenage et conduite par la Métropole, cette vaste opération d’aménagement concerne un territoire de 85 hectares, entre les contreforts du massif du Vercors et le Drac, à cheval sur les communes de Fontaine et Sassenage.

L’opération les Portes du Vercors concerne le secteur Vivier-Poya au Sud (Fontaine) et celui de la Plaine de l’Argentière au Nord (Sassenage). Ce site est remarquable puisqu’il s’agit d’une des dernières réserves foncières de l’agglomération grenobloise, d’une emprise de 85 hectares entre le Drac et le massif du Vercors. Ce projet fait partie de l’écocité grenobloise, aux côtés de deux autres secteurs : la presqu’île scientifique et le parc d’Oxford, à Saint-Martin-le-Vinoux.

Ce projet a pour vocation d’être un écoterritoire, au sein duquel vont cohabiter logements, activités économiques, commerces, équipements de loisirs et espaces verts. Le projet va prêter une attention particulière aux enjeux de qualité de vie, de mixité sociale, de déplacements et de paysage urbain et naturel. Côté déplacements, l’objectif est de prendre en compte la saturation actuelle du trafic, en favorisant les modes actifs (piétons et cycles) et les transports en commun. L’opération intègre également le projet de transport par câble entre Fontaine, Grenoble et Saint-Martin-le-Vinoux

Les différentes étapes

2017-2022

Mise à l’air libre de la Petite Saône, aménagement d’un nouveau parc entre Fontaine et Sassenage et du tronçon Sud de l’allée métropolitaine, construction d’environ 580 logements, création d’environ 3 100 m² de surface de commerces, démarrage de la construction du pôle de loisirs.

2023-2027

Amorce de la construction à Sassenage de l’allée métropolitaine, aménagement de la place de La Poya, aménagement de la station câble et déplacement de la station de tramway, connexion des parcs de La Poya, de l’Ovalie et des Portes du Vercors, construction de 700 logements, création d’environ 1 200 m² d’activités économiques et de services, création de 400 m² de commerces de proximité, poursuite de la construction du pôle de loisirs/commerces.

2040

Une des hypothèses
Mise à l’air libre de la Petite Saône au Nord de l’allée métropolitaine, recalibrage du ruisseau des Sables, construction de 700 logements à Sassenage, puis d’une autre tranche possible de 700, création de 850 m² de commerces de proximité, création de 16 100 m² d’activités économiques à l’interface des zones d’activités existantes et 4 600 m² d’activités et services en pied d’immeuble.

Pour en savoir plus et participer à la concertation