Lutte contre les discriminations

La Ville de Fontaine promeut depuis de nombreuses années les principes d’égalité et de vivre ensemble en privilégiant un travail de fond de sensibilisation contre les préjugés et de lutte contre les différentes formes de discriminations.

Une discrimination c’est quoi ?

Une discrimination est le fait de traiter différemment des personnes qui sont pourtant dans des situations comparables, en se fondant sur l’un des critères prohibés par la loi ou les engagements internationaux.
La loi française définit 20 critères de discrimination : l’âge, le sexe, l’origine, la situation de famille, l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle, les mœurs, les caractéristiques génétiques, l’appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée, l’apparence physique, le handicap, l’état de santé, le patronyme, l’état de grossesse, les opinions politiques, les activités syndicales, le lieu de résidence.

Différentes formes de discrimination

Discrimination directe : lorsque, sur le fondement d’un critère prohibé par la loi, une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été ou ne le serait dans une situation comparable.
Discrimination indirecte : lorsqu’une disposition, un critère ou une pratique apparemment neutre est susceptible d’entraîner un désavantage particulier pour des personnes caractérisées par un critère prohibé.
Le harcèlement discriminatoire : un agissement qui a pour objet ou pour effet de porter atteinte à la dignité d’une personne, et ou créer un environnement hostile, dégradant, humiliant ou offensant, qui s’appuie sur l’un des motifs prohibés et tout agissement à connotation sexuelle.
L’injonction à discriminer : le fait d’enjoindre à quiconque d’adopter un comportement discriminatoire.

Objectif égalité

Derrière le label « Objectif égalité » le service égalité, emploi, insertion de la Ville de Fontaine vous invite à retrouver tout au long de l’année des manifestations et événements en faveur de l’égalité : l’occasion de mettre en lumière les engagements de la Ville en la matière et les actions de fond menées sur le territoire autour de la lutte contre les discriminations.
Des rendez-vous d’échanges et de partage avec les Fontainois pour apprendre, comprendre et faire évoluer les mentalités.

Lutte contre le harcèlement

Le réseau fontainois de lutte et d’action contre le harcèlement (Flach)

La Ville de Fontaine est engagée dans diverses actions de prévention et de lutte contre les phénomènes de harcèlement et de bouc émissaire. Dans cette optique, le réseau Flach, piloté par le service égalité, emploi, insertion, a été créé afin de structurer une dynamique territoriale autour de ces problématiques.

Il regroupe plusieurs acteurs du territoire œuvrant dans ce sens : Conseillers principaux d’éducation (CPE), assistante sociale, infirmières, enseignants des collèges Jules Vallès et Gérard Philipe et du lycée Jacques Prévert, éducateurs spécialisés de l’Apase, animatrice jeunesse, psychologue, responsable d’accueils de loisirs et coordinatrice périscolaire de la Ville.

Ce réseau a pour but de relayer sur le territoire les demandes et les besoins relevant de situations de harcèlement (informations, conseil, orientation, écoute), d’accompagner les groupes Sentinelles-Référents dans leur démarche et de proposer des actions spécifiques aux Fontainois sur ces questions (sensibilisation, formation).

Le dispositif Sentinelles

Les collèges Jules Vallès et Gérard Philipe ainsi que le lycée Jacques Prévert ont souhaité s’inscrire dans le dispositif Sentinelles et Référents. Ce dernier vise à former ensemble des adultes et des élèves au repérage des situations de harcèlement dont les jeunes peuvent être victimes dans le cadre scolaire.

Les Sentinelles, autrement dit les élèves formés, sont à même d’aider leurs camarades en souffrance et de les orienter auprès d’adultes, les Référents, en capacité d’intervenir pour régler la situation en question.

Ce dispositif prend de plus en plus d’ampleur. Une rencontre nationale de plusieurs groupes sentinelles, qui s’est déroulée à Fontaine courant 2016, a permis la création d’une newsletter dans l’objectif de communiquer et de continuer à développer cette action.

L'infolettre des sentinelles et référents de France-1 (4.5 MB)

Reportage sur les Sentinelles dans les collèges de Fontaine
Film réalisé par les étudiants de l’ICM de Grenoble.

Se former aux questions de discrimination

Dans les établissements scolaires

Différentes interventions sont proposées auprès des établissements scolaires sur des thématiques larges ou spécifiques : la lutte contre les discriminations, l’homophobie, les préjugés…

Pour les délégués de classe

Le service égalité, emploi, insertion s’engage dans la formation des délégués de classe des collèges intéressés par la problématique des discriminations : l’occasion pour les élèves concernés d’en apprendre plus sur les critères en question, d’interroger les notions d’appartenance et de réfléchir à la résolution de cas précis de discriminations par le théâtre-forum.

Outils

La malle des livres de littérature jeunesse

Le service égalité, emploi, insertion propose de mettre à la disposition des structures jeunesse et enfance intéressées une sélection d’albums et de livres pour tous, qui abordent de façon adaptée et pédagogique des thématiques essentielles au vivre ensemble et à l’égalité.

Pour les plus jeunes, il s’agit d’aborder les questions de différence, de tolérance et d’égalité filles-garçons à travers diverses thématiques comme les jouets, les rôles féminins et masculins, le sexisme, les contes de fées, l’exclusion et l’intégration ou encore les défauts physiques ou la ségrégation.

Pour les plus grands, c’est un moyen de traiter des sujets délicats voire tabous, comme l’homosexualité, les violences conjugales, les violences faites aux femmes, le harcèlement, les dangers d’internet, l’égalité, la parité, la religion, la tolérance, la guerre, l’esclavage ou les droits de l’homme.

Le quizz

Quizz thématique pour tester vos connaissances en matière de discriminations.

L’exposition « Portraits »

Composée de portraits d’élèves de la classe de Français Langue Seconde du collège Gérard Philipe, cette exposition a été réalisée par le photographe Franck Ardito. Elle vise à mettre en avant le parcours de jeunes issus des Balkans, du Maghreb, d’Afrique noire ou encore d’Europe du Sud.

L’exposition « Qui j’ose aimer ? »

Riches d’une trentaine d’affiches réalisées par des artistes de la MJC Nelson Mandela, la Ville de Fontaine a souhaité s’engager contre l’homophobie. Cette exposition invite à une réflexion sans tabou sur les conséquences destructrices de l’homophobie et tente de déconstruire les préjugés et les stéréotypes qui ressortent fréquemment autour de cette question.

Ces expositions sont disponibles en prêt.