Panorama de l'économie

BRÈVE HISTOIRE DE L'ÉCONOMIE LOCALE

Pendant des siècles, l'activité économique de Fontaine reste centrée sur l'agriculture et l'exploitation des carrières avec des cultures céréalières, maraîchères et fruitières. Des lauzes (plaques schisteuses) sont extraites des carrières situées dans la falaise des Vouillands dès le Moyen-Age pour la construction de tombeaux, le bornage de propriétés puis la construction, avec entre autre l'édification de la Préfecture et du lycée Champollion à Grenoble. La dernière carrière, exploitée par l'entreprise Dotto, ferme en 1960.

C'est au cours du XIXe siècle que s'opère le décollage industriel. La présence des ruisseaux favorise l'implantation de tanneries et mégisseries. Ces dernières traitent les peaux que Grenoble, alors capitale de la ganterie, transforme en produits finis. Au début du XXe siècle, environ 90 établissements sont dénombrés sur la commune. Cette activité, face à une baisse de la demande et à la concurrence étrangère, disparaît progressivement.

Après la Première Guerre Mondiale, l'activité liée à la métallurgie se développe : fonderies Collignon et Merlin-Gerin, Montaz-Mautino et Pomagalski (entreprises de construction de remontées mécaniques), mais aussi Dragon, s'installent sur la commune. Ces activités ont quasiment disparu aujourd'hui. D'autres entreprises, de plus petite taille, couvrant principalement les secteurs du commerce, de l'artisanat et des services marchands ont pris leur place sur différents espaces de la commune, l'activité de production étant encore bien représentée à Fontaine.
 

FONTAINE AUJOURD'HUI

Fontaine est aujourd'hui forte de parcs d'activités accueillant des entreprises de production, de sous-traitance en lien avec la presqu'île scientifique, ou artisanales comme Poma, les transports Lely, les établissement Dubourgel ou Portalp International. La Ville accueille aussi des entreprises de services (aux entreprises ou aux particuliers) telles que Géant Casino ou Créaform 3D. Le boulevard Paul Langevin, en cours de réhabilitation, développe le pôle auto et moto qui rayonne sur l'ensemble de l'agglomération. Les entreprises du secteur public sont parmi les employeurs les plus importants de Fontaine avec le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) ou la Ville de Fontaine.

Fontaine reçoit également un pôle d'accueil d'entreprises de l'Économie sociale et solidaire (ESS) avec la présence d'entreprises d'insertions telles que Fontaine insertion et Alpes insertion ainsi qu'avec le développement de l'hôtel d'activités artisanales et solidaires ARTIS par Grenoble Alpes Métropole, accueillant des structures de l'ESS telles que les associations Repérages, La Peniche ou l'Arche aux jouets.

Le commerce de proximité participe à la vie de Fontaine et de ses habitants dans les différents quartiers de la ville autour des pôles de commerces de Saveuil, Maisonnat-Briand, Le Verger, Bastille, Hôtel de ville et d'autres encore.
 

CHIFFRES CLÉS

974 entreprises en 2013
1129 établissements en 2013

183 créations d'entreprises en 2013
193 créations d'établissements en 2013

7165 emplois en 2011

Entreprises par secteur d'activité 2011 :
- Agriculture, sylviculture et pêche 1,3%
- Industrie 6,9%
- Construction 18,3%
- Commerces, transports, services divers 58,5%
- Dont commerce et réparation automobile 18,8%
- Administration publique, enseignement, santé, action sociale 15%

Principales entreprises de Fontaine 2015
- Distribution Casino France
- ADN Alpes Dauphine nettoyage Isère
- Nettoyage services
- Dalkia France Alpes insertion
- Transports Fernand Lely et fils
- Silliker
- Societé dauphinoise de nettoyage
- Rives di Costanzo
- Portalp international
- La poste
- Orange
- Fontaine insertion
- Andritz hydro
- Mc Donald's Grenoble restaurants
- Auto losange
- SMBA
- Établissements Dubourgel Grange
- Sauvegarde enfance adulte de l'Isère