Travailler, entreprendre

Un territoire stratégique

À 15 minutes du centre de Grenoble et 5 minutes de sa gare, à  proximité du Polygone scientifique et des zones d’activités situées au nord du territoire, Fontaine est une des communes de l’agglomération les plus accessibles. Sa proximité avec l’A480 et la rocade sud facilite les déplacements automobiles. La présence du tramway et de nombreuses lignes de bus offrent une jonction rapide avec Grenoble et une desserte de l’ensemble de la commune.
Un effort particulier est fait sur le réseau de pistes cyclables qui devrait desservir à terme l’ensemble des quartiers et permettre des liaisons avec les villes limitrophes.

Un territoire dynamique

Hier ouvrière, Fontaine a réussi sa reconversion économique en accueillant de grandes marques automobiles, des entreprises en lien avec les nouvelles technologies, mais aussi un réseau de micro-entreprises dont plusieurs artisans de renom. Citons entre autres, Jean Strazzeri, le tout dernier gantier de luxe et le chocolatier Rodriguez.
L’activité économique est bien répartie sur le territoire avec trois zones d’activités principales aux spécificités variées.

La zone industrielle des Vouillands
(23 hectares)

Pionnière du département et seconde de France, elle est en pleine mutation. Elle abrite notamment les activités liées à l’automobile et aux motocycles, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Isère, un restaurant inter-entreprises et le pôle Artis proposant bureaux et ateliers aux entreprises d’artisans et aux structures locales de l’Economie Sociale et Solidaire.

La zone des Plans
(9 hectares)

Elle s’est développée dans un souci de préservation de la qualité environnementale, elle propose une charte paysagère aux entreprises candidates à l’installation. Située dans le prolongement du polygone scientifique de l’autre côté du Drac, elle accueille des entreprises
dont les activités sont dédiées aux productions de haute technicité.

La zone commerciale Vivier Poya
Projet Portes du Vercors

Elle regroupe les grandes enseignes de distribution, de l’ameublement et de la restauration rapide. Elle fait l’objet du projet d’aménagement baptisé « Portes du Vercors » qui prévoit un développement  exceptionnel du site dans les années à venir.
En créant de nombreux emplois, il donnera vie à un nouveau secteur totalement rénové, dans la continuité du tissu urbain existant, comprenant la réalisation de nouveaux commerces, de locaux tertiaires, de services aux entreprises, de logements diversifiés,
d’équipements de loisirs, de culture et de services à la population.
La transformation du château de La Rochette en résidence pour chercheurs, jeunes travailleurs et étudiants, s’inscrit dans ce grand projet urbain de l’entrée Nord de la commune.