Tranquillité publique

Le 8 février, les partenaires de la Ville de Fontaine de l’État et du Département ont signé le plan de stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance, ainsi que la convention communale de coordination des polices nationale et municipale.

Priorité de l'équipe municipale, les moyens dédiés à la tranquillité publique se sont renforcés avec comme objectif l'amélioration du vivre-ensemble. Le plan de stratégie territoriale a été signé par Lionel Beffre, préfet de de l’Isère, Jean-Yves Coquillat, procureur de la République, Frédérique Puissat, 1ère vice-présidente du Conseil départemental et Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine. Le plan s’oriente autour de 3 axes :
- des interventions auprès des jeunes exposés à la délinquance et à la récidive (prévention en milieu scolaire, lutte contre le décrochage scolaire, soutien à la parentalité, l’insertion professionnelle...)
- la prévention des violences faites aux femmes et intrafamiliales
- un programme d’actions pour améliorer la tranquillité publique (coordination des acteurs, médiation sociale, partenariat avec les bailleurs, coordination dans les transports en commun...)

Police nationale et municipale
La convention entre la police nationale et la police signée par le préfet, le maire de Fontaine et David Picot, directeur départemental adjoint de la sécurité publique va permettre, quant à elle, de renforcer la présence policière sur le territoire, dans les transports en commun, de lutter contre la toxicomanie, d’améliorer l’échange d’informations entre les 2 polices...
La signature de ces 2 conventions va permettre de faciliter l'intervention de chaque administration et d’organiser un partenariat actif et permanent avec tous ceux qui, au plan local, sont en mesure d'apporter leur contribution à la tranquillité et à la sécurité publiques.

Ils ont dit
"Nos actions en matière de tranquillité publique sont anciennes et nombreuses. Chacun a le droit de vivre là où il a choisi de vivre."
Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine


"La prévention et la répression sont les 2 facettes d’une même pièce avec au centre la dissuasion."
Daniel Picot, directeur départemental adjoint de la sécurité publique


"Le Département va conduire une action particulière contre le décrochage scolaire."
Frédérique Puissat, 1ère vice-présidente du Conseil départemental

"Comme l’a dit Sénèque, Il n’y a pas de bon vent pour celui qui n’a pas de boussole. Le plan de stratégie territoriale est là pour fixer le cap."
Jean-Yves Coquillat, procureur de la République

"Je tiens à saluer l'excellence des relations entre la police nationale et la police municipale."
Lionel Beffre, préfet de l’Isère

Plus de photos ici