Question de rythme

Le 7 février, de nombreux parents et habitants se sont mobilisés pour participer au comité d’habitants sur le thème des rythmes de l’enfant et du temps scolaire. Des débats particulièrement riches, en préparation du Conseil citoyen des Fontainois.

C’est une rencontre exceptionnelle d’échanges et de réflexion, précisait le maire Jean-Paul Trovero en accueillant les nombreux participants. Pour parler du rythme de vie de nos enfants, il faut avoir une approche globale, sans tabou et bien au-delà de la simple opposition entre 4 jours ou 4,5 jours d’école. Ce qui compte, c’est l’intérêt de l’enfant et la réussite de tous. Aujourd’hui à Fontaine, rien n’a été décidé. L’objectif de cette large concertation est de réunir tous les avis avant le Conseil citoyen des Fontainois du 22 mars qui sera ouvert à tous les habitants compte tenu des enjeux. Par contre, je le redis, la décision collective que nous allons prendre sur l’organisation du temps scolaire sera mise en place dès la rentrée 2018.” En dernier lieu, la directrice académique de l’Éducation nationale donnera son avis sur les propositions faites par la Ville de Fontaine.

Aux côtés de Sophie Romera (conseillère déléguée à la démocratie participative, commissions municipales et modernisation des services publics), Laurent Jadeau (adjoint à l’éducation, enfance et petite enfance) ajoutait : “Il faut imaginer ce qui est le mieux pour les enfants, c’est notre boussole. L’éducation est une question partagée sur un territoire, avec des familles et de nombreux acteurs locaux.”

L’intérêt de l’enfant

Sous l’intitulé « De la maison à l’école, comment trouver le bon rythme ?», ce rendez-vous a également permis d’accueillir Éric Favey, président de la Ligue d’enseignement, qui a souligné la qualité et l’exemplarité de cette démarche participative : “Il ne s’agit évidemment pas que de la question scolaire. On parle bien des rythmes des enfants englobant les rythmes biologiques et tout un ensemble de temps au quotidien.” Les habitants, répartis en groupes, étaient alors invités à participer à 3 ateliers consécutifs sur le bien-être à la maison, l’école et le périscolaire. Ces espaces ludiques de débat ont été l’occasion de discussions nourries sur de très nombreux thèmes : les loisirs des enfants, le rôle de la famille, l’usage des nouvelles technologies à l’école, la réorganisation des vacances scolaires, les contenus des activités périscolaires, les horaires d’accueil… À l’issue de ces travaux, Éric Favey a réalisé une synthèse des échanges et a mis en avant quelques points importants : “On entend souvent que l’école est envahissante alors qu’en réalité le temps scolaire ne représente que 10 % du temps de vie de l’enfant. La question du sommeil et de la fatigue reste centrale car c’est une question de santé et de bien-être.
Le rendez-vous est pris pour trancher la question lors du Conseil citoyen des Fontainois du 22 mars (18h – Hôtel de ville – Ouvert à tous).