Exposition au VOG

Jusqu’au 2 mars et du 7 au 31 mars, le VOG expose  « Graphies du déplacement » de Mathias Poisson. L’occasion de montrer ses cartographies urbaines, fruits artistiques de ses déambulations.

Mathias Poisson parcourt les villes, saisit leurs mouvements, leurs vibrations et restitue ensuite ses sensations à travers des cartes ou des topo-guides. Avec l’exposition « Graphies du déplacement » organisée dans le cadre de l’événement Paysage>Paysages, il nous propose une balade en 2 temps et 2 arrêts sur image. Jusqu’au 2 mars, il présente une sélection de ses œuvres et objets glanés au fil de ses explorations : Rennes, Naples, Marseille… Ses dessins, que l’on pourrait croire échappés d’une bande dessinée, renversent l’idée habituelle que l’on se fait d’un plan de ville. Pendant ses déambulations, Mathias Poisson prend note, dessine, photographie, prélève des objets ou cueille des plantes pour fabriquer ses propres encres. De retour dans son atelier, il restitue graphiquement son parcours en acceptant les oublis et les déformations. « Je me définis comme un artiste promeneur. La marche est pour moi un outil d’observation du monde. Je cartographie des quartiers pour que l’on puisse m’emboîter le pas« , explique l’artiste.

De la rue de la Liberté aux Vouillands

Ensuite, du 7 au 31 mars, la deuxième étape de l’exposition montrera ses nouvelles cartes réalisées récemment dans 5 communes iséroises : Bourg-d’Oisans, Sablons, Villefontaine, Lans-en-vercors et Fontaine. « Je suis attentif à chaque instant, c’est ainsi que je construis une œuvre grâce à mes rencontres et mes impressions corporelles. J’aime aussi me poser la question de l’histoire sociale des objets comme celle d’une carte d’identité. A-t-elle été volée ? A-t-elle occasionnée l’annulation d’un voyage ? ajoute-t-il. À Fontaine, je vais explorer la rue de la Liberté et les Vouillands. J’aime bien l’idée que dans une ville, il y ait une rue de la Liberté. Elle va me servir de rampe de lancement pour mener mes explorations. » Une invitation sensible à redécouvrir Fontaine sous un autre angle.

« Graphies du déplacement »
– Première partie
> Rencontre avec Mathias Poisson
Jeudi 25 janvier à 19h30
> Show case
Avec Les chevaliers de balsa et le collectif Mawwâl
Jeudi 1er février à 19h30
> Atelier d’écriture
Avec l’association Horizons vagabonds
Samedi 3 février de 15h à 19h
Sur inscription (04 76 27 67 64 ou vog@ville-fontaine.fr)
– Deuxième partie
> Vernissage musical et poétique
avec la participation de l’association Horizons vagabonds
Mercredi 7 mars à 18h30 au VOG

Visites commentées
Du mercredi au samedi entre 14h et 19h
Pour les groupes du mercredi au samedi sur rendez-vous