Projet de territoire

Depuis mars 2016, Fontaine élabore un projet de territoire durable avec ses habitants. L’objectif est de dresser collectivement les contours de la ville de demain. Le 27 juin, une nouvelle réunion publique a réuni de nombreux participants afin d’imaginer les actions concrètes de ce travail à grande échelle. Explications.

Après la phase de diagnostic, la définition des objectifs ainsi que des principales orientations, cette rencontre a pour but de faire ressortir des propositions d’actions. On entre dans le concret”, précisait Michel Antonakios (adjoint à l’aménagement, urbanisme, foncier et habitat). En effet, la Ville a associé dès le départ les habitants à la construction de ce projet de territoire : création d’un panel pour suivre toutes les étapes, réunions publiques, ateliers spécifiques, rencontres de terrain, interventions dans les établissements scolaires, les équipements de la Ville, animations variées… “Il faut réellement se projeter dans l’avenir sous l’angle du développement durable, un thème bien plus large que l’environnement”, tenait à préciser Jérôme Dutroncy (conseiller délégué au cadre de vie, écologie, agenda 21, espaces verts, patrimoine et travaux). Ce projet ambitieux pour la commune regroupe ainsi des réflexions et objectifs variés (vivre ensemble, changement climatique, participation citoyenne, tranquillité publique, emploi et économie locale…) et poursuit un double objectif : s’orienter vers un Agenda 21 de 2e génération qui intègre les nouvelles réglementations et afficher clairement les enjeux de Fontaine et les aspirations des habitants dans le cadre du Plan local d’urbanisme intercommunal de la Métropole. Ce vaste projet va devenir le socle du développement à long terme de la ville.

Une vision partagée

Après ces rappels, les participants à la réunion ont été invités à travailler en groupes sur les 3 axes du projet afin de formuler, selon leur propre expertise, des propositions d’actions citoyennes ou à l’initiative de la commune. Les habitants ne manquaient pas d’idées : “valoriser le bois des Vouillands”, “développer et sécuriser les pistes cyclables”, “lutter contre le gaspillage par des actions de sensibilisation”, “accroître l’offre de restauration”, “créer de nouveaux jardins partagés”, “maintenir les animations dans les quartiers”, “soutenir l’aide à domicile” ou encore “accompagner l’emploi des jeunes”… Et après un temps de discussion, les usagers ont effectué un classement des propositions les plus importantes à leurs yeux. “Il faut bien noter que d’autres espaces de concertation sont proposés par la Ville et sont ouverts aux habitants jusqu’en septembre, souligne Pascale Laillier, chargée de projet développement durable. Par la suite, une synthèse de toutes ces contributions citoyennes sera réalisée et examinée par l’équipe municipale avant une prochaine réunion publique de restitution.”

> 3 axes pour le projet de territoire durable :
– affirmer Fontaine comme ville nature et humaine
– maintenir la qualité des services publics, la qualité de vie et les solidarités
– développer l’emploi, l’économie locale et le commerce de proximité